Le dépistage des tares oculaires

Les maladies oculaires héréditaires ou présumées héréditaires sont nombreuses et assez fréquentes chez le chien (atrophie rétinienne progressive, cataracte, entropion), leur dépistage est donc recommandé par un certain nombre de clubs des races concernées.

...

Le dépistage des tares oculaires

Ce dépistage est réalisé en France :

  • Soit par un vétérinaire qui a suivi une formation complémentaire en ophtalmologie (CES de l’École vétérinaire de Toulouse, Cours d’ophtalmologie de l’École vétérinaire d’Alfort ou autres formations extra-nationales équivalentes), et qui, après présentation d’un dossier attestant d’une expérience pratique, a validé ses connaissances lors d’un contrôle devant un jury constitué par le Comité directeur de "Association French eye panelists"/ Maladies héréditaires oculaires canines (AFEP/MHOC).
  • Soit par un vétérinaire titulaire du Diplôme d’études supérieures (DESV) d’ophtalmologie, obtenu à l’issue de 3 ans de résidanat en École nationale vétérinaire sanctionné par un examen pratique et théorique, ou par la validation des acquis de l’expérience (VAE), sur dossier présenté devant un jury de VAE ou en qualité de diplômé de l’ ECVO (donne droit au titre de vétérinaire spécialiste en ophtalmologie).
  • soit par un vétérinaire diplômé du Collège européen des vétérinaires ophtalmologistes (European college of veterinary ophthalmologists, ECVO) à l’issue de 3 ans de résidanat encadré par un ou plusieurs diplômés, et d’un examen pratique et théorique.
  • Soit par un examinateur reconnu par l’ECVO (Eye scheme examiner, ESE) après justification de sa formation, attestation de son expérience validée sous contrôle d’un diplômé de l’ECVO, et réussite à l’examen théorique et pratique devant un jury habilité par l’ECVO.
  • Lorsqu’un chien est examiné par un diplômé du DESV ou un membre de l’AFEP/MHOC, la consultation donne lieu à la délivrance d’un certificat AFEP/MHOC dont la validité court pour les durées précisées par l’examinateur (en fonction des maladies) sur tout le territoire français.
    Lorsqu’un chien est examiné par un diplômé de l’ECVO ou un ESE, la consultation donne lieu à la délivrance d’un certificat ECVO qui est rédigé dans la langue du pays d’émission avec traduction anglaise sous-titrée, dont la validité court pour les durées précisées par l’examinateur (en fonction des maladies) dans tous les pays d’Europe et en Amérique du Nord. Le diplômé ECVO ou l’ESE peut simultanément rédiger un certificat AFEP/MHOC à la condition qu’il ait transmis sa candidature pour être inscrit au panel AFEP/MHOC et qu’il se soit acquitté de ses droits d’inscription annuels à cette organisation.
    Dans les deux cas, le résultat se présente sous la forme d’un bilan oculaire complet résultant de l’examen de toutes les structures de l’œil et de ses annexes par l’examinateur habilité.

    Ces deux types de certificats comprennent plusieurs exemplaires remis aux propriétaires, dont un destiné au Club de race, pour le certificat ECVO, un exemplaire est prévu pour l’organisme national (SCC). Il est primordial que l’exemplaire destiné au Club de race lui parvienne, faute de quoi ce dernier n’a pas de moyen d’intégrer l’examen oculaire dans son programme de sélection, c’est malheureusement trop souvent le cas. Il est aussi indispensable que, dans le cadre de sa politique santé, la SCC puisse exploiter les résultats sur les documents généalogiques. Les deux types de certificats (AFEP/MHOC, ECVO) sont acceptés par la SCC pour figurer comme résultats d’examen dans la base de données et donc sur les documents généalogiques.

    Depuis 2016, nous enregistrons dans la base de données de la SCC les résultats complets des bilans oculaires.

    C’est-à-dire que nous enregistrons les renseignements apportés par l’examinateur dans la partie "résultats" des certificats (14 maladies dans le bilan synthétique MHOC, 18 maladies dans le bilan synthétique ECVO).

    L’objectif est à la fois d’avoir une vision globale (au niveau de la race) de la prévalence des maladies oculaires héréditaires ou présumées telles dans tout le cheptel et par race, et individuelle de l’état de santé oculaire de chaque reproducteur.

    Pour cela les examens oculaires doivent être transmis par les clubs de race à la SCC pour l’enregistrement.

  • MHOC : Recherche d'un vétérinaire spécialisé ophtalmologie.
  • ECVO : http://www.ecvo.org/diplomates/ecvo-diplomate-list.html (sélectionner France dans le pays pour visualiser uniquement les spécialistes français)