La vaccination des chiens est un acte très souvent banalisé, mais il contribue à une importante protection de nos compagnons contre des maladies encore très présentes et bien souvent mortelles. Les chiens d’élevage sont particulièrement exposés aux risques, du fait de leur vie en communauté, soit en concours, soit dans leur chenil, et de leurs contacts fréquents avec des congénères. Auteurs : Dr Alexandre BALZER et Annabelle LOTH

...

Qu’est-ce qu’une race brachycéphale

Raymond Triquet, dans son Dictionnaire encyclopédique des termes canins (Triquet, 1999) définit le terme brachycéphale de la façon suivante, "Brachycéphale [bRakisefal] adj., n. m. ou f.", Préfixe brachy "court", céphale "tête". Se dit d’un chien dont la tête est courte (et large ou ronde) comme le bulldog, le pékinois, le terrier de Boston, etc.

Une race brachycéphale est donc une race à face courte, et plus précisément au chanfrein court. Un indice permet de préciser le degré de brachycéphalie, c’est le rapport cranio-facial. Il permet, sur une vue de profil de rapporter la longueur de la face (F) à celle de la boite crânienne (C). Plus ce rapport est faible, plus le chien est brachycéphale.

La liste des races brachycéphales est la suivante :
Bulldog, bouledogue français, carlin, dogue de Bordeaux, épagneul japonais, épagneul King Charles, épagneul pékinois, griffon belge, griffon bruxellois, shih tzu et terrier de Boston.

Le syndrome brachycéphale

Le syndrome brachycéphale se manifeste chez certains chiens par des atteintes squelettiques (anomalies vertébrales par exemple), des troubles respiratoires (sténose des narines, difficultés respiratoires) ou encore des troubles digestifs. Ces symptômes peuvent être aggravés lors de stress, de chaleur, d’excitation, d’exercice ou en cas d’obésité.

Le vétérinaire saura prendre en compte la race de votre chien pour lui procurer les soins adaptés en cas de symptômes liés au syndrome brachycéphale.

...

Pour en savoir plus sur le syndrome brachycéphale, vous pouvez consulter la fiche de la maladie sur Genodog

Sélection des races brachycéphales : le BREATH

Tous les chiens de races brachycéphales ne sont pas atteints du syndrome brachycéphale. Ainsi, il est possible pour les éleveurs de sélectionner des reproducteurs qui ne sont pas atteints afin d’augmenter les chances d’obtenir des chiots sains. Ce syndrome se présentant sous diverses formes, il n’est cependant pas toujours évident à objectiver sur tous les reproducteurs potentiels.

C’est pourquoi, avec l’aide des clubs de race concernés, la SCC a mis en place un test d’aptitude, le BREATH. Ce test, créé fin 2019, a pour objectif d’écarter de la reproduction des chiens qui ne sont pas en bonne forme physique et dont les descendants pourraient développer des troubles pathologiques liés au syndrome brachycéphale. Tous les chiens de race brachycéphale peuvent le passer, et le résultat est visible sur LOF Select.

Pour en savoir plus sur la sélection des races brachycéphales : https://www.centrale-canine.fr/lofselect/articles/test-breath-pour-les-races-brachycephales

...