Les boiteries chez le chien

Pour déterminer l’origine nerveuse ou orthopédique d’une boiterie, le praticien met en œuvre une démarche clinique rigoureuse basée sur différents tests cliniques.

...

Les boiteries chez le chien

Certains signes sont évocateurs d’une origine nerveuse comme des griffes usées, des lésions de frottement sur la face dorsale des doigts, des plaies de léchage, l’extrémité d’un membre retourné au repos (déficit proprioceptif). Un examen neurologique permet d’évaluer les réflexes. Des examens complémentaires sont possibles pour confirmer le diagnostic, radio, ponction articulaire, arthroscopie, ponction de LCR, scanner, IRM

...

Les causes majeures de boiterie en orthopédie sont l’arthrose, les tumeurs, les insuffisances ligamentaires (surtout la rupture du ligament croisé antérieur chez les vieux chiens) et, plus rarement, des phénomènes inflammatoires ou infectieux, vasculaires ou métaboliques. En neurologie, les causes principales de boiterie sont les hernies discales et les tumeurs.

Source: La Semaine Vétérinaire n°1449, mai 2011

Dernière mise à jour : Novembre 2021