Lui administrer un médicament

Comment lui administrer un médicament ?

...

Petits conseils pratiques

Administration d’un comprimé

• Si le comprimé est "appétent", proposez-le directement à votre chien, dans la main ou caché parmi ses croquettes.

• Si le chien refuse le comprimé entier, essayez de ruser, écrasez-le et mélangez la poudre obtenue à du fromage (type fromage à tartiner) ou du pâté.

• S’il refuse de manger le mélange, prenez un nouveau comprimé puis :

- faites asseoir le chien, éventuellement contre un mur pour qu’il ne recule pas.

- Mettez la main gauche (si vous êtes droitier) au-dessus de son museau, et enserrez sa bouche.

- Inclinez sa tête vers l’arrière.

- Faites-lui ouvrir la gueule en plaquant avec vos doigts ses babines sur ses dents, juste en arrière des crocs.

- Avec l’autre main, déposez le comprimé au fond de sa gueule.

- Laissez les mâchoires se refermer sans lâcher la tête.

- Massez la gorge quelques secondes. Une fois que le chien a dégluti, vous pouvez lui lâcher la tête.

Administration d’une pipette "spot-on"

Les pipettes sont extrêmement faciles à utiliser, le contenu de la pipette s’applique directement sur la peau, au niveau des omoplates, après avoir écarté les poils.

Administration d’un liquide ou d’une pâte

• Il est rare que le chien prenne spontanément un médicament liquide.

Préparez la quantité de liquide dans une seringue (sans aiguille !) ou tournez la molette de la seringue à pâte selon le poids du chien:

  • Placez le chien dans la même position que pour le comprimé.
  • Mettez la main sur le museau et levez la tête.
  • Introduisez la seringue soit sur le côté de la bouche (entre la joue et les dents), soit dans l’espace derrière les crocs.
  • Pressez le piston doucement, le chien doit pouvoir déglutir par petites quantités.
  • À retenir

    Adaptez soigneusement la dose de médicament au poid du chien.

    Lisez la notice du médicament pour prendre connaissance des éventuelles contre-indications (chienne en gestation par exemple) et précautions d’emploi (chien à jeun ou non).

    Félicitez chaleureusement votre compagnon après cette dure épreuve, il l’acceptera (peut-être) plus facilement la prochaine fois

    Source : L'Officiel des Chiens de Chasse

    Publié 04/11/2021 à 11:21

    ...