Tests ADN : Quels tests de confort pour mon chien ?

Les questions à se poser avant de faire passer un "test de confort" à votre chien.

...

Quel locus de couleur choisir pour mon chien ?

Avant de choisir un test, il est important de vous demander ce que va vous apporter le résultat. Sachez par ailleurs que l’effet de certains gènes peut masquer ou modifier l’effet d’autres gènes sur la robe de votre chien.

Locus A – Agouti

Le test du Locus A permet de savoir (selon la race concernée) si :

  • Votre chien à robe fauve ou fauve charbonné (ay/-) est porteur du caractère agouti (robe de type gris-loup), du caractère marqué de feu ou fauve à manteau, ou du caractère noir uni (récessif).
  • Votre chien à robe agouti (de type gris-loup) (aw/-) est porteur du caractère marqué de feu ou fauve à manteau, ou du caractère noir uni (récessif). Un chien à robe agouti ne peut pas être porteur du caractère fauve ou fauve charbonné.
  • Votre chien à robe marquée de feu ou fauve à manteau (at/-) est porteur du caractère noir uni (récessif). Un chien à robe marquée de feu ou fauve à manteau ne peut pas être porteur du caractère fauve ou fauve charbonné, ni du caractère agouti.

    La robe est fauve charbonnée chez un Bouledogue français fauve masqué à panachure blanche, chez un Boxer fauve, chez une Chien de berger belge Malinois ou Tervueren fauve charbonné, chez un Chien de Leonberg fauve charbonné ou encore chez un chien de Berger des Shetland fauve charbonné à panachure blanche. La robe agouti est retrouvée chez le chien Loup de Saarloos ou chez le Spitz-loup. La robe marquée de feu est retrouvée chez le Cavalier King Charles tricolore, chez le Cocker anglais noir et feu, chez le Berger de Beauce, chez le Dobermann ou encore chez le Teckel noir et feu. La robe fauve à manteau est une variation du caractère "marqué de feu", elle est retrouvée chez le Yorkshire terrier et chez le Berger allemand fauve à manteau.

    Par ailleurs, il est important de noter que l’effet de certains locus peut masquer la présence des différentes robes normalement produites au locus A : selon les races, il peut être intéressant de faire tester votre pour le locus A si celui-ci est KB/- au locus K (noir dominant) ou e/e au locus E (fauve).

    Locus B – Marron (Eumélanine marron)

    L’eumélanine est le nom du pigment sombre chez le chien.

    Le test du Locus B permet de savoir si un chien produisant une eumélanine de couleur noir est porteur du caractère "eumélanine marron" (hétérozygote B/b) ou non (homozygote B/B), c’est-à-dire s’il peut transmettre le caractère "eumélanine marron" à ses descendants. Il n’est donc pas intéressant de tester les chiens de couleur marron (chocolat) ou lilas, car ils sont nécessairement de génotype b/b.

    Par ailleurs, tester un chien fauve (uni) pour le locus B peut s’avérer intéressant selon la race concernée, en effet l’effet du locus E chez un chien fauve (uni) masque complètement l’effet du locus B, il faut alors avoir recours à un test ADN pour déterminer le génotype du chien au locus B.

    L’eumélanine est de couleur marron chez un Retriever du Labrador chocolat, chez un Teckel nain marron et feu, chez un Berger australien rouge merle, chez un Dalmatien tacheté de marron ou encore chez un Chihuahua lilas. A l’inverse, l’eumélanine est de couleur noir chez un Retriever du Labrador noir, chez un Teckel nain noir et feu, chez un Berger australien bleu merle, chez un Dalmatien tacheté de noir ou encore chez un Chihuahua bleu.

    Locus D – Dilution

    Le test du Locus D permet de savoir si un chien ayant une robe de couleur non diluée est porteur du caractère "dilution" (hétérozygote D/d) ou non (homozygote D/D), c’est-à-dire s’il peut transmettre le caractère "dilution" à ses descendants. Il n’est donc pas intéressant de tester les chiens de couleur bleu ou lilas, car ils sont nécessairement de génotype d/d.

    La couleur de la robe est diluée chez un Dogue allemand bleu, chez un Whippet bleu à panachure blanche, chez un Shar pei lilas ou encore chez un Chihuahua lilas et feu. A l’inverse, la couleur de la robe est non diluée chez un Dogue allemand noir, chez un Whippet noir à panachure blanche, chez un Shar pei marron ou encore chez un Chihuahua marron et feu.

    L’effet de la dilution de la couleur par le locus D sur les pigments fauves est limité.

    Locus E – Extension

    Le test du Locus E permet de savoir si un chien pouvant produire un pigment de couleur sombre (noir ou marron) est porteur du caractère "fauve" (hétérozygote E/e) ou non (homozygote E/E), c’est-à-dire s’il peut transmettre le caractère "fauve" à ses descendants. Il n’est donc pas intéressant de tester les chiens de couleur fauve (uni), car ils sont nécessairement de génotype e/e.

    La robe est de couleur fauve (uni) chez un Retriever du Labrador sable ou chez un Epagneul breton fauve à panachure blanche. A l’inverse, la robe n’est pas de couleur fauve (uni) chez un Retriever du Labrador chocolat (marron), ni chez un Epagneul breton noir et feu à panachure blanche.

    Locus Em – Masque sombre (eumélanique)

    Le test du Locus Em permet de savoir si un chien portant un masque de couleur sombre (eumélanique) transmet ce caractère à la moitié de sa descendance (s’il est hétérozygote Em/-) ou à l’ensemble de ses descendants (s’il est homozygote Em/Em). Il n’est donc pas intéressant de tester les chiens non masqués, car ils sont nécessairement de génotype -/-.

    Le masque sombre (eumélanique) est retrouvé chez le Boxer bringé, chez le Chien de berger belge Malinois ou Tervueren, chez le Carlin fauve ou encore chez le Mastiff. Le masque est parfois caché sous une panachure blanche s’étendant au museau, comme chez le Saint-Bernard.

    Locus K – Noir dominant

    Le test du Locus K permet de savoir si un chien ayant une robe de couleur unie (noir ou marron, avec ou sans modification de la robe telle qu’une panachure) est hétérozygote KB/- ou s’il est homozygote KB/KB (pour les races où ce caractère est déterminé par l’allèle KB "noir dominant" au locus K plutôt que par l’allèle a "noir récessif" au Locus A). En d’autres termes, le test du locus K permet de savoir si un chien transmet l’allèle KB "noir dominant" à tous ses descendants ou non. Il n’est donc pas intéressant de tester les chiens à robe fauve à manteau, noire ou marron marquée de feu, tricolore ou encore bringée car le résultat du test serait nécessairement -/- à ce locus.

    Par ailleurs, tester un chien fauve (uni) pour le locus K peut s’avérer intéressant selon la race concernée, en effet, l’effet du locus E chez un chien fauve (uni) masque complètement l’effet du locus K, il faut alors avoir recours à un test ADN pour déterminer le génotype du chien au locus K.

    La robe est noire (ou marron) unie sous l’effet du locus K chez un Retriever du Labrador noir, chez un Terre-neuve chocolat (marron), chez un Cocker anglais noir uni ou noir à panachure mouchetée ou encore chez un Staffordshire bull Terrier noir à panachure blanche.

    Locus M – Merle

    Le test du Locus M permet de savoir si un chien ayant ou non une robe merle est porteur de "merle cryptique" ou si un chien de couleur fauve (ou fauve charbonné ou fauve masqué) est porteur d’un allèle merle M (des marques merle fantômes sont alors parfois observées sur la robe), tester un chien revient donc à déterminer s’il peut transmettre ou non un allèle merle M à ses descendants. Le test du locus M peut également permettre de savoir si un chien merle est simple merle (hétérozygote M/m ou M/Mc) ou double merle (homozygote M/M), cependant dans ce dernier cas, la robe s’accompagne généralement de conséquences pathologiques visibles (défauts de pigmentation, défauts oculaires, troubles de l’audition). Il n’est pas intéressant de faire tester les chiens des races pour lesquelles la robe merle n’existe pas.

    La robe est merle (Locus M) chez le Chien de berger des Shetland bleu merle, le Berger australien rouge merle, le Beauceron arlequin (en réalité merle) ou encore le Teckel arlequin (également merle). Chez le Dogue allemand arlequin, la robe est quant à elle régie par l’effet combiné du locus M (Merle) et du locus H (Arlequin).

    ...

    En cas de doute quant au choix d’un test, vous pouvez contacter notre service ADN : adn.contact@centrale-canine.fr / 01 49 37 55 54

    Exemples concrets


    Exemple : J’ai un étalon Retriever du Labrador noir, son père est chocolat et sa mère est noire. Mon chien peut-il avoir des chiots chocolat ?

    Pour obtenir des chiots de couleur chocolat (c’est-à-dire marron), il faut que le père et la mère de la portée soient au minimum porteur d’un allèle b au locus B ("porteur de marron").

    Sachez par ailleurs qu’un Retriever du Labrador noir est soit homozygote B/B, soit hétérozygote B/b, cette information peut être déterminée par une analyse génétique du locus B. Cependant, si l’un des parents de votre chien est lui-même chocolat (ou si votre chien a déjà eu des chiots chocolat), il n’est pas nécessaire de faire le test, votre étalon est forcément B/b ("porteur de marron"). Il ne reste plus qu’à le marier avec une chienne au minimum porteuse de l’allèle b pour obtenir des chiots chocolat (en moyenne un quart de la portée si la mère est B/b).

    A retenir


    Il est parfois possible de déduire le génotype d’un chien sans lui faire passer de test ADN.

    Le test est-il adapté à la race ou à la variété de mon chien ?

    Exemple : J’ai un Berger allemand fauve à manteau dont l’un des grands-pères est noir. Puis-je faire tester mon chien pour le locus K (noir dominant) ?

    Chez le Berger allemand, la couleur noire de la robe est déterminée par l’allèle a (noir récessif) au locus A et non pas par l’allèle KB (noir dominant) au locus K. Il est donc inutile de faire tester votre Berger allemand pour le locus K, vous pouvez par contre le faire tester pour le locus A afin de savoir s’il est homozygote fauve à manteau (ay/ay) ou s’il est hétérozygote (ay/a) c’est-à-dire porteur de noir récessif.

    A retenir

    Tous les locus de couleurs ne sont pas pertinents pour toutes les races.